La liste des régimes alimentaires 3/3

regimes-alimentaires

La liste des régimes alimentaires 3/3

Cet article fait suite à 2 articles : présentation des régimes alimentaires, et les 8 premiers régimes alimentaires à connaître. 

 

9. Le régime Paléo

 

régime-paleo-les-ethicuriensC’est un des régimes tendance du moment, l’idée étant de manger ce que les hommes du Paléolithique, des chasseurs-cueilleurs, mangeaient (entre -3 000 000 et -10 000 ans).

Le constat de base, selon le Dr. Eaton, est que nous possédons quasi exactement les mêmes gênes que nos ancêtres, et leur alimentation devrait donc être notre alimentation.

 

 

Le régime Paléo dit donc adieu à tout ce qui est transformé : les produits laitiers, les céréales, les légumes secs, les OGM (!)

Et il souhaite la bienvenue : aux viandes maigres, aux poissons et fruits de mer, aux oeufs, aux noix etc, aux graines, et bien sûr aux légumes et aux fruits.

C’est un régime notamment connu pour sa haute consommation de produits animaux hors produits laitiers. Il fait partie des régimes low carb, bien qu’il admette quand même un certain type de glucides, les fruits, pour 20 à 40% des apports journaliers. C’est une diète à adopter plus qu’un régime ponctuel.

Pour la petite histoire, les laitages, céréales, sucre, sel ou encore céréales sont arrivés après, au moment de l’agriculture, au Néolithique. 🙂

 

Le + : une perte de poids visible, une alimentation non transformée et même plutôt bio si on en suit la logique, donc plutôt saine.

Le – : une consommation trop importante de protéines animales qui peut poser des questions sur le plan éthique, et aussi sur la santé. Pour un régime paléo éthicurien, on évite le saumon d’élevage tous les matins au petit déj…

 

10. Le régime sans fodmap

 

Il est notamment conseillé dans le cadre du Syndrome du Côlon Irritable, donc plutôt pour des raisons de santé.

Pour faire simple, les Fodmaps sont des glucides qui, s’ils sont fermentés par nos bactéries intestinales, ne seront pas bien absorbés par l’organisme.

L’idée du régime sans fodmap est donc de trouver le ou les aliments responsables, en commençant par supprimer la liste entière des aliments, puis en les réintégrant dans l’alimentation petit à petit.

Il existe beaucoup d’aliments considérés comme des Fodmaps (pour information : Fermentescibles, Oligosaccharides, Disaccharides, Monosaccharides, And (^^), Polyols).

Les aliments à éviter seront par exemple les pois chiches, les haricots rouges, les lentilles, le lait, la crème, certains fromages, les pommes, les fruits en conserve, les fruits séchés, le miel, les avocats, les poires, les prunes, le chou-fleur, les champignons, … la liste est longue !

Les tests pour déterminer quels seraient ceux en faute peuvent être long, du fait que l’on va réintroduire 1 produit par semaine, mais c’est une solution de plus en plus prisée par ceux qui ont des soucis intestinaux.

 

Le + : permet d’isoler l’aliment en cause

Le – : fastidieux

 

11. Le régime sans gluten

 

sans-gluten-les-ethicuriensC’est l’autre régime tendance, qui s’adresse tant à de vrais allergiques, qu’aux intolérants ou à ceux qui font attention à leur santé. Aujourd’hui, on entend également des coachs minceur préconiser de remplacer les céréales à base de gluten par des céréales qui n’en contiennent pas.

 

Le gluten est un ensemble de protéines présent dans la plupart des céréales, qui est très utilisé via les farines notamment, comme liant. L’industrie agro-alimentaire en a du coup usé et abusé, et on retrouve aujourd’hui de plus en plus d’intolérants à ces glutens modifiés.

Les produits contenant du gluten sont nombreux, puisqu’au delà d’un grand nombre de céréales (blé, orge, seigle,…), il est également présent dans beaucoup de produits transformés.

Si vous souffrez de troubles intestinaux de ballonnements, ou de soucis de ce genre, et que vous consommez des produits contenant du gluten quotidiennement, il est possible que vous ayez une intolérance.

Le mieux est d’en parler à un professionnel, tout en testant en parallèle d’arrêter le gluten pendant au moins 15 jours, et de voir si les effets disparaissent.

 

Le + : un confort non négligeable si vous découvrez que vous êtes intolérant

Le – : attention à ne pas tomber dans la consommation de produits sans gluten ultra transformés, qui seront tout sauf efficaces pour être en bonne santé et retrouver votre énergie !

 

12. Le régime sans résidu

 

Il est notamment recommandé avant une coloscopie !

Les résidus sont des portions alimentaires non assimilables par l’organisme, souvent des fibres. Un régime alimentaire sans résidu va donc prôner une alimentation sans fibre, il ne peut être suivi que sur un certain temps.

Seuls les céréales non complètes, les fromages à pâte cuite, les poissons (sauf fumé ou en saumure), les oeufs, les viandes maigres sont autorisés, avec des cuissons sans matières grasses.

Il permet de mettre au repos l’intestin, mais il est recommandé uniquement dans certains cas, toujours par un professionnel. 

 

13. Le régime Seignalet

 

Le docteur Seignalet était médecin et professeur à l’université de médecin de Montpellier, spécialiste de l’immunité, et auteur du livre L’alimentation, notre troisième médecine.

Son régime est dit hypotoxique et ancestral.

Il a été conçu en 1985,  à l’origine pour répondre à certaines maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaque, maladie coeliaque,…), à certains cancers, diabète de type 2, dépression nerveuse, mais aussi dans des cas de psoriasis, asthme, colite…

C’est un véritable changement d’alimentation, ce régime peut aussi être suivi dans le cadre d’une volonté de perte de poids durable.

L’un des grands principes est de consommer au maximum les aliments crus, ou peu cuits (viandes, oeufs et poissons inclus).

D’autres principes sont les suivants :

  • exclusion de toutes les céréales sauf le riz et le sarrasin
  • exclusion des produits laitiers
  • utilisation d’huiles végétales vierges extraites par première pression à froid
  • manger des produits issus de l’agriculture biologique

Du fait des modèles agricoles intensifs, ce régime peut aussi préconiser de prendre des compléments alimentaires, pour pallier aux manques nutritionnels des légumes d’aujourd’hui.

 

Le + : une alimentation très saine et variée

Le – : difficile de manger cru tout le temps en société. Pour l’aspect santé, peu d’études prouvent que ce régime est efficace sur les maladies citées.

 

14. Le régime vegan

 

vegan-les-ethicuriensLe régime vegan ou végétalien implique la non-consommation stricte de tous produits animaux : viande, poisson, fruits de mer, œufs, produits laitiers, miel, …

 

Il est surtout suivi pour des raisons philosophiques, liées notamment à la condition animale.

 

Il induit de manger beaucoup plus de légumes et de fruits, et il est souvent accompagné d’un style de vie très sain. C’est dans ce cadre-là qu’il peut être intéressant pour retrouver la santé, son poids de forme et son énergie.

Attention cependant, car il existe beaucoup de junk food vegan, donc ce régime peut être bénéfique sur la balance s’il est suivi en ne tombant pas dans l’excès.

 

Le + : bénéficier de toute la variété de la cuisine végétale

Le – : il est nécessaire de se supplémenter en vitamine B12, présente dans les produits animaux, et de ne pas surconsommer de produits vegan ultra-transformés !

 

15. Le régime végétarien

 

Il consiste à ne manger aucune viande ni poisson, mais autorise la consommation d’oeufs, de produits laitiers, et de miel.

Il induit également, généralement, d’avoir un mode de vie et une alimentation plus sains.

Attention car souvent, les néo-végétariens compensent l’arrêt de la viande avec une surconsommation de fromage. Les résultats ne sont ni régime, ni santé, ni énergie.^^

 

Le + : alimentation saine et variée, relativement simple à trouver aujourd’hui

Le – : pas à proprement parlé un “régime” si votre but est de perdre du poids, il faudra sans doute limiter la consommation de certains produits pour obtenir des résultats.

Retrouvez plus d’informations sur  le site de l’Association Végétarienne de France (AVF). 

 

16. Le régime Weight Watchers

 

weight-watchers-les-ethicuriens

On a tous vu au moins une publicité Weight Watchers dans notre vie, ce qui en fait un régime qu’on pourrait croire “has been”. Pourtant, ce régime existe bel et bien encore et a avec lui les autorités sanitaires de plusieurs pays, dont la France et les Etats-Unis, qui lui reconnaissent de permettre de perdre du poids efficacement et durablement.

Plus de 150 000 personnes l’utilisent en France chaque semaine !

 

C’est un régime qui fonctionne sur un système à points des aliments, fixé par Weight Watchers, dans lequel il  n’y a pas d’aliments interdits. Le nombre de points à consommer par jour est fonction de la personne (âge, sexe, etc). . C’est un régime somme toute assez traditionnel, avec un aspect hypocalorique et une vraie volonté de perdre du poids.

 

Le + : les commentaires en font un outil de régime efficace (ou la communication est bien rodée ? 🙂 )

Le – : il s’agit d’un régime classique, qui ne prend donc pas en compte du tout les questions d’éthique, et va simplement veiller à réduire l’apport en gras et en calories de manière générale.

 

Voilà donc la liste de tous les régimes alimentaires à connaître. On vous conseille de vous renseigner sur chacun, et de choisir celui qui correspondra le mieux à vos attentes.

Résoudre des problèmes intestinaux ? Ne plus être accro au sucre ? Accompagner le traitement d’une maladie auto-immune ? Perdre du poids ? Mieux respecter l’environnement ? Facile à tenir ?

 

A vous de jouer. 😉

No Comments

Laisser un commentaire